USE CASES

SEALS BODYGUARD AGENCY

Use Cases

Quelques exemples concrets de situation qui ont nécessité l'intervention de gardes du corps.

  • Le PDG d'une multinationale pharmaceutique souhaite prendre quelques jours de repos dans un pays en voie de développement et en profiter pour se livrer au tourisme local. Le PDG étant couvert par une assurance "risque spécial" visant à assurer son remplacement éventuel en cas de vacance de son poste, la compagnie d'assurance propose au conseil d'administration de la dite société de mandater un garde du corps pour assurer la protection du PDG, ce qui, somme toute, représente une somme bien moindre que celle que devrait verser la compagnie d'assurance en cas d'accident du PDG.

  • ​Un responsable d'une PME de 250 employés part comme chaque année aux sports d'hiver. Monsieur X dévale une pente sur ses skis, lorsque soudainement il est victime d'un malaise cardiaque. Les secours prévenus tardivement le conduiront à l'hôpital, mais hélas trop tard, Monsieur X décèdera. De tristesse et par incapacité à continuer l'activité de l'entreprise, la famille déposera le bilan. Résultat : 250 nouveaux chômeurs. La présence d'un garde du corps titulaire comme il se doit d'un brevet de secourisme aurait probablement permis de sauver Monsieur X et ainsi contribué à la sauvegarde de l'emploi de 250 personnes.

  • Parfois, il s'agit pour l'APR de protéger son client de lui-même, comme l'illustre le cas de John Belushi. Ce chanteur des Blues Brothers décéda dans sa chambre du Château Marmont à Los Angeles en 1982, suite à une overdose. Son garde du corps, Richard Wendell, après une année épuisante passée à suivre son client et à le protéger contre sa toxicomanie, avait démissionné quelques mois auparavant. La famille reconnut le formidable travail de son ex-garde du corps et le chargera d'organiser les funérailles de son ex-client.

© 2018 SEALS BODYGUARD AGENCY

Web Design & Branding by Blue Beta